L’éclairage du matériel roulant en analogique

L’éclairage du matériel roulant et son évolution.

Les origines avec les lampes à incandescence.

Pour augmenter l’attractivité du train miniature avec un éclairage, les fabricants n’ont pas mis longtemps pour ajouter une lampe à incandescence branchée directement sur le moteur de la locomotive. Peu de temps après, les voitures voyageurs ont aussi été équipées de lampes à incandescence alimentées à l’aide de prises de courant spécifiques sur les roues. Les feux de fin de convoi ont été installés de la même manière. Ceci fonctionne en courant continu comme en courant alternatif. Continuer la lecture de « L’éclairage du matériel roulant en analogique »

Un asservissement de vitesse pour le train miniature.

En modélisme ferroviaire, la régularité de marche des trains est certainement aussi préoccupante que dans les chemins de fer réels.

Non seulement la résistance au roulement est très importante du fait des frottements des essieux sur leurs paliers mais aussi du fait des courbes trop serrées ou des montées et des descentes. A ceci s’ajoutent les mauvais contacts aux plus basses tensions et nous obtenons des variations de vitesse très importantes sans avoir touché au régulateur de vitesse. Continuer la lecture de « Un asservissement de vitesse pour le train miniature. »

Des modules d’alimentation pour nos réseaux

Du bon vieux transformateur redresseur aux alimentations modernes.

Transformateur redresseur Jouef pour modélisme ferroviairePour faire fonctionner un réseau miniature, il faut toujours une source d’énergie. Nous avons tous eu recours au transformateur et à son redresseur pour obtenir une tension pseudo continue puisqu’il s’agissait d’une onde sinusoidale redressée en double alternance. Continuer la lecture de « Des modules d’alimentation pour nos réseaux »

L’antiparasitage des moteurs des locomotives

Les désordres causés par les moteurs des locomotives.

Une grande diversité de moteurs pour le modélisme ferroviaire : une question, leur antiparasitage.Qui n’a jamais vu les étincelles qui apparaissent aux roues de nos locomotives. Ces étincelles sont la manifestation d’un parasitage de l’alimentation par les moteurs des locomotives.

En fait la cause réelle de ces étincelles qui sont en réalité des arcs électriques, se situe au niveau des défauts de contact, généralement entre les roues capteuses et la voie, pour la prise de courant. Continuer la lecture de « L’antiparasitage des moteurs des locomotives »